« Je l’ai trouvé dans la ruelle »

Il y a 25 ans, lorsque j’étais étudiante, j’ai décoré mon appartement presque en totalité à l’aide de meubles ramassés dans les ruelles de Montréal. Je me souviens qu’à cette époque les 1er juillet étaient particulièrement fertiles. Maintenant que les déménagements ont lieu tout au long de l’année, les trouvailles sont moins fastes, mais il y en a encore beaucoup. Quel plaisir de découvrir un petit trésor et de ne rien débourser ! D’ailleurs, je remarque qu’on est souvent plus audacieux avec un objet qui ne nous a rien couté. On le repeint, on le décape, on le transforme, bref, parce qu’il n’a rien coûté, on ose enfin exercer nos talents d’artiste ! Et c’est toujours avec beaucoup de fierté que l’on aime dire au visiteur qui entre chez nous et s’extasie devant le trésor en question en nous demandant dans quelle boutique nous avons trouvé cette merveille et combien nous l’avons payée: « Je l’ai trouvé dans la ruelle ».
Vive la ruelle, vive la récupération et vive la créativité !

Voici quelques objets trouvés par des lecteurs et lectrices dans les ruelles.


Fauteuil en teck trouvé par Pierre-Luc dans la ruelle de la rue St-Laurent.

Ensemble de cuisine des années 50 et miroir des années 30 trouvés par Amélie (elle a refait la cuirette pour 50 $ )


Un cadre qui était dans le garage des parents du copain de Kristine depuis plus de 20 ans, et qui a été sauvé des poubelles in extremis. Un petit coup de peinture turquoise et or et le tour était joué.

Chaise trouvée dans la ruelle de Chateaubriand par Ismérie qui l’a repeinte en « mint » et doré. 


Trouvé tel quel dans les poubelles par Marili.

Jinny a recouvert ce banc, trouvé dans les poubelles, de vison (sa mère avait un vieux manteau déchiré qu’elle lui avait donné pour couvrir mes enfants en traîneau). Le siège s’ouvre et l’on peut y ranger des magazines.

Encore Jinny, qui a trouvé ce banc de marque Bombay et qui l’a repeint et recouvert.

On fait aussi des trouvailles à La Tuque, n’est-ce pas Marylène ?
 
Audrey, qui habite au Saguenay, a transformé ce bureau plaqué en mélamine en vraie bureau de fifille.

Toujours Audrey. Elle a ramassé ces vieilles palettes de bois dans les poubelles d’un centre de recyclage et en a fait une table à café sur roulettes. Elle dit que c’est hyper pratique pour le rangement.

Marie a récupéré ce meuble qu’un voisin avait mis aux poubelles.


Petite table trouvée par Ernst dans une poubelle de Lasalle. Il s’agit d’une petite table basse pivotante avec un magnifique piètement métallique. Le plateau en bois était affreux. Ernst y a mis de la céramique (aussi récupérée dans les poubelles!) et a nommé cette création ‘Cité-bistro’.

Un commentaire

  1. Sylvie Ledoux

    Je suis en amour avec ton site web. Je suis moi-même une vraie maniaque de meubles que je récupère, je transforme et que je garde chez moi car je m’y attache!!!! Merci de partager avec nous ces merveilleuses découvertes.

Laisser un commentaire