14 artisans pour mettre en valeur l’auberge de l’île aux Perroquets

Le jour J arrive à grands pas. Dans quelques jours, je reprendrai la route vers l’Île aux Perroquets pour installer et aménager une nouvelle résidence touristique qui comprend deux maisons offrant respectivement 6 et 3 chambres à coucher. J’ai très hâte de mettre ensemble tous les éléments d’ameublement et de décoration que ma collègue, Diane-Helene Lalande et moi avons soigneusement choisis. Depuis des semaines, je vis avec chaque chambre dans ma tête. Je choisis un lit à une place, fait faire une courtepointe, achète un tapis, et ainsi de suite, en essayant de visualiser l’ensemble.

Pour ce projet, notre ligne directrice était de respecter l’aspect patrimonial des maisons (elles datent de 1951) tout en intégrant tout le confort moderne auquel on peut aspirer en 2015 et en respectant le caractère maritime de l’endroit. De plus, nous nous sommes données une difficulté supplémentaire: chaque chambre est un univers différent. Chacune d’elle porte le nom d’un homme qui a été le gardien du phare de l’île. Ainsi, dans la chambre Placide Vigneau, par exemple, on retrouvera à travers les oeuvres de Katy Lemay, les traces du journal tenu par Vigneau au moment où il était maître du phare. En créant des univers différents, j’ai voulu attiser la curiosité des visiteurs et leur envie de revenir. Vous aimez la mer et les goélands? Vous avez de fortes chances d’aimer la chambre 101. Vous avez envie d’un univers féminin rempli de souvenirs et de jolies fleurs? Allez-y pour la 302.

En attendant de vous faire découvrir en images ce beau projet, j’ai décidé de vous présenter les artisans auxquels j’ai fait appel pour ce projet. Prendre note que les photos que je vous présente aujourd’hui ne sont pas les photos des oeuvres que les artistes ont réalisées pour l’île (ça viendra plus tard !).

1- Pagaies peintes: Annie Lajeunesse de Ropes and wood

Capture d’écran 2015-06-09 à 4.00.13 PM

On retrouvera les pagaies peintes d’Annie dans certaines chambres ainsi qu’à l’accueil terrestre situé à Longue-Pointe-de-Mingan.

2- Illustrations et broderies encadrése: Katy Lemay de Tablewear

il_570xN.754030245_1ljo

Katy a méticuleusement épluché l’histoire des gardiens et de l’île. À partir de photos anciennes que je lui ai fournies, elle a créé des oeuvres uniques que l’on retrouvera dans les chambres Placide Vigneau, Mary Kavanagh et Charles Kavanagh. Elle a conçu le design des broderies qui servent à indiquer les numéros de chaque chambre.

3- Céramiques: Catherine Auriol de Gaia

Capture d’écran 2015-06-09 à 4.05.54 PM

La céramiste Catherine Auriol a créé une collection exclusive de pichets et de tasses que l’on pourra retrouver dans chaque chambre. Elle s’est inspiré de la forme du phare pour créer son design.

4- Rembourrages créatifs et coussins: Meubles par Anne-Marie Dion

1sp0376-2

On retrouve les petits points recyclés d’Anne-Marie sur des fauteuils et dans plusieurs pièces des maisons. Dans la chambre 302, celle de Mary Kavanagh (épouse de Robert), elle s’est particulièrement amusée à créer une atmosphère florale toute douce.

5- Courtepointes: Guylaine Bordeleau de C’est Chic et recyclé 

11295585_903374909722522_7120598144869314649_n

Guylaine a créé la plupart des courtepointes des chambres. Elles sont toutes différentes et s’accordent parfaitement avec la couleur des papiers peints. Guylaine est sans doute celle a qui j’ai demandé l’impossible. Je crois que depuis un mois, elle passe sa vie à coudre.

6- Courtepointes: Francine Kazemirchuk de Efkaquilts

il_570xN.614904304_1dgh

J’ai rencontré Francine par l’intermédiaire de sa fille, qui m’a contactée sur De la Ruelle au Salon. J’ai eu un véritable coup de coeur pour son travail. Elle a un sens des couleurs absolument incroyable.

7- Murales: Karèle Bellavance de Boho Montreal

il_570xN.782098462_3oi3

Ça fait un petit bout de temps que je m’intéresse « en cachette »  à cette jeune entreprise. Je trouve que les deux créatrices (Karèle et sa soeur) redonnent leur lettre de noblesse au macramé. Dans cet univers marin, il m’apparaissait nécessaire de faire un clin d’oeil aux noeuds et au cordage en intégrant quelques oeuvres de macramé.

8- Luminaires Annie Legault d’Amulette

Capture d’écran 2015-06-09 à 4.14.04 PM

Les lampes d’Annie sont pour moi des objets poétiques. Avec leurs longues franges et leur côté éthéré et léger, je trouve qu’elles diffusent l’éclairage parfait pour l’atmosphère que je souhaitais créer.

9- Tapis crochetés: Mme Girard de Louiseville

tapis 2

C’est au hasard d’un road trip dans Lanaudière que je suis tombée sur les tapis crochetés de cette dame . Elle les met en dépôt au magasin général Lebrun, situé à Maskinongé. C’est drôle, car cette dame de 80 ans qui confectionne ses tapis depuis qu’elle est enfant (c’est sa maman qui lui a appris)  avait appelé le matin même pour savoir si elle en avait vendu. J’essaie d’imaginer son étonnement quand elle a reçu un coup de fil pour apprendre quelqu’un était passé et avait pratiquement tout acheté !

10- Meubles- Hubert Soucy, designer 

soucy_imprime

Comme plusieurs d’entre vous le savez, Hubert est mon plus fidèle complice. Nous avions un défi de taille à relever lui et moi pour ce projet. Comme toute maison patrimoniale, les chambres ne sont pas très grandes. Hubert a donc conçu des tables de nuit et des pupitres sur mesure pour l’endroit. Vous verrez que le mot recyclage prend tout son sens avec le travail d’Hubert.

11- Denis Tremblay de Jack shop Havre St-Pierre

10422574_369969589849142_594585834543187970_n

J’ai rencontré Denis lors de mon premier voyage sur la Côte Nord. Passionné par l’ébénisterie, ce dernier a conçu les meubles du bureau d’accueil. En s’inspirant du bois de bâteau, je lui ai demandé de confectionner le meuble que vous verrez en premier lors de votre enregistrement pour partir vers l’île.

12- Les bateaux amérindiens 

Lors de ma visite au conseil de bande en avril dernier, j’ai eu un coup de coeur pour ces petits bateaux « gossés » à la main dans le bois par Louis Lalou. J’ai été charmée par ma rencontre avec alors qu’il préparait la graisse de Caribou.

13- Le cercle des Fermières de Havre St-Pierre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après près de 100 ans d’existence, les cercles des Fermières sont une véritable institution québécoise. J’aime ces femmes qui se consacrent à la transmission de notre patrimoine avec passion et dévouement. Pour l’auberge, nous leur avons commandé des catalognes tissées à la main.

14- Louise Dupont, couturière

Nous avons confié la confection  des rideaux, jupes de lit et nappes aux petites mains habiles de Louise Dupont, de Magpie. Louise est une artiste aux multiples talents. Nous sommes très heureuses d’avoir pu faire appel à une couturière artisane de la région plutôt que de nous être tournées vers de la confection industrielle.

 

 

 

 

 

Le site internet de l’auberge de l’Île aux Perroquets sera bientôt en ligne, en attendant vous pouvez consultant la page Facebook.

 

 

2 commentaires

  1. Geneviève

    Wow! Félicitations. Faire rayonner les artisans de chez nous, c’est précieux précieux. Très hâte de voir le résultat de tout ce beau travail.

    Signé: Une fan, Geneviève Lahaise ?

  2. johanne michaud

    ça va être malade 🙂 votre décor s annonce étonnant et parfait.

Laisser un commentaire